Nathaly Coualy
ARTISTE
Comédienne, auteure, metteuse en scène
Nathaly Coualy
ARTISTE
Comédienne, auteure, metteuse en scène

C'est l'histoire d'un zèbre - William Réjault

Livre

C’est l’histoire d’un Zèbre de William Réjault

 

Un de ces derniers jours de confinement 2020, partageant avec un ami cher, quelques-unes de mes réflexions, questionnements, remises en questions… il me dit à brûle-pourpoint : « Ah mais moi j’ai toujours pensé que tu étais Zèbre. Tu devrais lire ce bouquin écrit par un copain, je te l’envoie ! » 

Je n’avais aucune idée de ce qu’était un Zèbre, mis à part celui de la savane. Mais pourquoi il me dit ça? J’ai pensé au noir et au blanc. Je suis métisse. J’ai pensé aux rayures. A l’Afrique… Ce n’est pas un animal que je connais comme les chats ou les chiens … Qu’est ce que j’ai avoir avec un Zèbre? J’étais tellement embuée de mes pensées que je n’ai même pas cherché à aller voir sur le net! J’ai donc fait le lien avec notre conversation, c’est à dire les personnalités « différentes », dites atypiques. Fascinantes! Je lisais au même moment, Olivier Liron « Einstein, le sexe et moi » aux éditions Points J’en parle ici 

C’est comme ça qu’est arrivé dans ma vie et ma boîte aux lettres « C’est l’histoire d’un Zèbre » de William Réjault.

Cet auteur m’a fait rire, il m’a bouleversé, il m’a enseigné, il m’a donné la douce sensation d’éclairage et tellement plus encore. Ce livre fait désormais parti des livres que « j’ai lu longtemps » Et c’est bon signe. Je ne peux pas lire un livre jusqu’au bout si je ne m’y sens pas bien, tout comme un film. Bref!

« Entre rayés, on se comprend » W.Réjault

 

Il m’a rassuré aussi. William Réjault a fait pleins de métiers différents. Au départ infirmier, il passe de conseil, consultant dans de grandes entreprises à chroniqueur télé et radio … des postes aussi « à l’ouest les uns que les autres » aujourd’hui, il est écrivain, blogger… et psychologue pour couple ! Les personnes qui font beaucoup de métiers, ça me rassure. Évidemment car mon CV fait 3 pages avec des postes dans tous les domaines des médias ou presque, d’hôtesse de l’air à chroniqueuse télé à attachée de presse dans un Ministère à… à…. Aujourd’hui comédienne et enseignante de yoga. Et puis j’écris.

tre différent, c'est un apprentissage constant » W.Réjault

 

Quand j’ai commencé à lire ces similitudes avec moi, genre des trucs que je ne dis pas, des choses que je fais et que je nomme « toc » Par exemple je ne supporte pas d’avoir les mains mouillées quand je fais la vaisselle. C’est comme ça. Le temps de poser l’assiette dans l’égouttoir et d’aller chercher sur le plan de travail le saladier à laver, je me sèche les mains. Le minuscule grain de riz sous le pieds nu m’agace éperdument.   Le bruit. Comme m'a dit l’ORL j’ai une hyperacousie, j’ai même des bouchons pour les repas trop bruyants (pour moi) ou les conversations qui se croisent et qui pourraient me faire avoir un malaise vagal. Je passe la plupart de mon temps, seule. Dans le silence. J’adore ça. Et j’habite en face d’une école mais j’ai acheté un casque de chantier. Merci William ;-)

De plus j’ai du mal avec les groupes. A deux, trois ça va. Plus, je suis paumée. Ma tête s’embrouille. (En plus je suis timide, audacieuse, mais timide, allez savoir... ) 

J’ai compris pourquoi, je n’ai jamais fait partie de bandes, ni de potes, ni de filles… J’ai des amis.es, pas trop de copains ou de copines, les relations superficielles m’ennuient, j’aime la profondeur, pas les prises de tête, j’aime l’humour, pas l’idiotie. Et ce n’est pas que je n’aime pas les êtres humains, pas du tout, c’est juste que je n’arrive pas à suivre tout le temps. Du coup, la vie en société, peut sembler compliquée. Je suis une isolée. Et j’ai toujours cru que j’avais un problème, un vrai problème. Grave. En fait pas du tout ! Vive la méditation, vive le yoga kundalini !

 

«Si vous voulez apprendre quelque chose, lisez-le. Si vous voulez comprendre quelque chose, écrivez-le.

Si vous voulez maîtriser quelque chose, enseignez-le. «  Yogi Bhajan

                 

  L’histoire de ce Zèbre m’a fait du bien. Du bien, de voir que je ne suis pas la seule avec ce qu’on a toujours appelé « mon caractère », et que je peux pardonner encore un peu plus à ma famille de n’avoir jamais su me comprendre, ni même avoir cherché à le faire, préférant me couvrir d’insultes plutôt que d’Amour, me considérant tel le « mouton noir », me rejetant de toute leur haine et m’écartant le plus possible. Je comprends : je peux déranger. Le projet d’un Hara Kiri m’a habité longtemps. Aujourd’hui, Vive la Vie !

 

« Plus tôt l’enfant est diagnostiqué, plus vite on bâtira avec lui l’environnement qui lui correspond » William Réjault

 

Que ce n’est pas être « chiante » que d’être juste intuitive, hypersensible… Et intelligente surement, mais différemment. Intelligente quand même. Na ! (Il était temps que j’y crois quand même) L’autre jour, une amie m’a dit :  « Excuse-moi de t’avoir envoyée baladée, mais tu es chiante à tout savoir à l’avance.. » Pardon, mais je suis comme ça. Et je ne sais pas tout, d’ailleurs !   Depuis elle a pris ses distances… Ça va, ça vient, ça fait du bien.

 

« Un ami, c’est quelqu’un que vous connaissez bien et que vous aimez quand même » Michel Denisot

(extrait de « C’est l’histoire dun Zèbre »)

 

Je peux comprendre aujourd'hui, pourquoi je pouvais passer pour irritante dans les bureaux, les relations, les collègues. Sans comprendre pourquoi. Je vous épargne les détails sur ma vie amoureuse … Là, c’est le pompon. On ne peut pas demander aux autres de nous comprendre, temps qu’on ne se sait pas. Aujourd’hui, j’ai dans ma vie, les amis les plus différents.es, des êtres bienveillants, de belles âmes, des êtres exceptionnel.les. 

 

“Se connaître est le début de toute sagesse.” – Aristote

               

                             J’aime les mises à nu de Wiliam (j’ai très vite eu l’envie de l‘appeler par son prénom), son rythme, sa sincérité, l’impression parfois que c’est un prétentieux et en fait pas du tout, (certes, je ne l’ai jamais rencontré mais si cela arrive, je confirmerai ce point ou pas -clin d’oeil- ). Il a de plus, eu la bonne idée en nous racontant sa vie et ses états d’âme, de la ponctuer à la fin de chaque chapitre (du livre), d’un mémo qu’il nomme « J’en retiens quoi ? » Du coup, des partages, des suggestions, des pistes, des éclairages qui font du bien et avancer, et encore mieux, un « FAQ Mais c’est quoi un Zèbre, au juste? » A vous de lire.

                       Je ne sais pas si je suis une zebresse, et sincèrement je m’en fiche mais une chose est certaine, c’est que mon cher ami du début, est un grand grand ami (on s’aime façon Michel Drucker ), et que ce bouquin, m’a ouvert sur un autre horizon de ma vie, de moi, (assez en lien avec mes pratiques yogiques d’ailleurs) avec encore beaucoup plus de joie à être moi. Merci !

« C’est l’histoire d’un Zèbre », un livre transmetteur, généreux, drôle, et honnête, sur des gens pas comme tout le monde.

 

« C’est l’histoire d’un Zèbre » de William Réjault aux éditions Le Duc Rayon Développement personnel


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.