Nathaly Coualy
Auteur, comédienne, metteur en scène, accompagnement artistique

Biographie

NATHALY COUALY,

DECLENCHEUSE DE RIRES ET D'EMOTIONS.

 

Par Pierre-Yves Lacant

 

Métisse originaire de la Guadeloupe, Nathaly a quitté son île natale à l'âge de 18 ans pour tenter sa chance en métropole. Dotée d'une éclatante beauté, elle s'oriente vers la carrière de mannequin et est vite remarquée par l'agence Elite qui lui permettra de faire une carrière internationale. De New York à Tokyo en passant par Milan, Londres, Madrid ou Barcelone, elle défile pour de grands créateurs comme Chantal Thomas, Yoji Yamamoto ou Marithé et François Girbaud.

De 1986 à 1993 elle pose pour les magazines de mode comme Marie-Claire, Biba, Cosmopolitain, Vogue, au travers de l'objectif de grands maîtres de la photo: Guy Bourdin, Oliviero Toscani, Albert Watson, Ellen von Unwerth, Patrick Demarchelier.. On la voit aussi dans des clips musicaux comme "Limbo" de Brian Ferry ou "Ambalaba" de Maxime Leforestier ou La Socadance.

En 1993, lassée de jouer les plantes tropicales, elle décide de partir faire des études de journalisme à New York et s'inscrit à l'université où elle apprend à s'adresser au public, à lui transmettre informations et émotions de manière professionnelle.

Lorsqu'elle revient à Paris forte de ce nouveau background, elle postule à la télévision et se fait engager comme chroniqueuse musicale à La Cinquième. Puis c'est M6 qui la recrute pour nous parler des émissions comiques des télévisions non-hexagonales dans "Toutes les télés du monde", puis M6 Music dans l'émission "Flash", ou encore La Chaîne Météo pour laquelle elle conçoit et présente "Météo d'ailleurs".

Cuisine TV lui confie alors en Co animation avec Sophie Dubois son émission phare "Manger Show". Grande amatrice de cuisine, Nathaly Coualy y confronte ses propres expériences culinaires avec celles de chefs de grand renom. Elle anime également l'émission "Fiches cuisine" et conçoit des programmes courts pour Canal+, i Télé et 13ème Rue.

Passionnée depuis toujours par le monde du spectacle elle se lance dans le Stand up et partage bientôt la scène avec l'Assemblée de l'Humour et le Standupologie de Paris.

Puis elle crée "Seule" avec  le soutien de l'acteur et comédien Jean-Claude Dreyfus, son premier one-woman show, et l'on y découvre combien Nathaly qu'on connaissait pour sa grâce et sa vitalité peut être drôle.

En 2007, Nathaly crée Jadoretoi Compagnie, une compagnie de spectacles vivants régie sous forme d'une association et dont la mission est de promouvoir, diffuser et valoriser la culture métisse, au travers d'œuvres visuelles et audiovisuelles, d'accompagner des artistes créateurs et des interprètes.

En 2008, Jadoretoi Compagnie produit "Nathaly Coualy", un one-woman show qu'elle co-écrit avec Pascal Légitimus et qu'elle jouera au théâtre Côté Cour à Paris, en Avignon, puis à nouveau à Paris au Sentier des Halles; ce monologue hilarant épingle avec une charmante férocité les travers des hommes et en particulier ceux des hommes antillais.

Jadoretoi Compagnie produit aussi des spectacles plus littéraires comme "Causerie imaginée", un hommage à Aimé Césaire, Léopold Sedar-Senghor et Léon Gontran-Damas interprêté par Nathaly et Jean-Michel Martial .

Tout en administrant sa compagnie, Nathaly tient différents rôles à la télévision et au cinéma, on la voit entre autres aux côtés d'Elsa Zilberstein dans "la Fabrique des Sentiments" ou dans "Babylone AD" de Mathieu Kassovitz.

Nathaly Coualy participe également à de nombreux événements visant à rétablir la dignité des personnes et des familles qui ont subi des atrocités liées à 200 ans d'esclavage.

En 2010 Nathaly coécrit avec Pascal Légitimus et Bertrand Dicale "Elle ne fait pas sans blanc". Ce spectacle comique, déclenche des torrents d'applaudissements au théâtre des Feux de la Rampe à Paris mais aussi partout où Nathaly le joue aux Antilles; l'humour corrosif du texte et aussi sa poésie sont acclamés par le public et surtout dans les media qui parlent d’elle comme d'une formidable conteuse doublée d'une humoriste au style décapant.

En 2012 elle crée et joue “Culottée” à la Guadeloupe, la suite de ses show où croyant avoir trouvé l’âme sœur, elle se paye, comme elle se plait à le dire « un accident de mariage ». Elle ne jouera son dernier spectacle, qu’à la Guadeloupe.

Nathaly, de retour à Paris travaille sur la création de la pièce “Désirada”, avec Fernando de Azevedo comme co-metteur en scène. C’est l’adaptation du roman du même nom, par Maryse Condé, immense écrivain originaire comme elle de la Guadeloupe et professeure retraitée à l'université de Columbia à NYC.

En 2013, elle joue Rose dans la 1ère pièce du spychiatre Stéphane Clerget "A l'homme qui m'a donné envie" mise en scène par Gilles Valet-Marie aux côtés de Mike Fédée et Antoine Herbez. 

En 2014,  Nathaly  envie  de transmettre, de soutenir les autres à concrétiser leurs rêves. Elle accompagne alors, artistes, coach, jeunes adultes sur leur chemin en utilisant les outils que son expérience de vie lui ont apporté. Faire des difficultés et des douleurs, nos tremplins.

Fascinée par ce mode de transmission et de partage, elle tombe en amour pour le Kundalini Yoga, une pratique qui lui permet de travailler les émotions par le corps, les postures, la respiration et la méditation.  Elle découvre en cette technologie yogique,  un outils puissant précieux à la créativité et décide alors de l’enseigner.

Ainsi Nathaly rajoute une nouvelle compétence à son savoir-faire éclectique mais n’en lâche pas pour autant ni la plume, ni le clavier. 

En 2015, elle écrit une comédie série-fiction pour la télévision, “Mauvais genre” avec sa co-auteure Marie Montuir.

En 2016, c’est une pièce de théâtre, une comédie spirituelle qu’elles écrivent pour 5 personnages : “La nouvelle Eve”.

Alors, pour notre plaisir à tous Nathaly Coualy continue à nous faire partager sa gourmandise de la vie, sa passion pour la culture, son sens aigü du comique et des convictions, qui méritent vraiment notre attention.

Ainsi en 2017, elle accompagne à l’écriture et met en scène la comédienne Stéphanie Jarroux, à La comédie des 3 bornes à Paris, dans son one woman show « Bio et barge ».

 

Nathaly travaille à remonter sur les planches tout en accompagnant les autres sur le chemin de la réalisation de leur Être car pour elle, une seule chose compte : La co- création.

Le service à la Grande création, le service à la vie, à travers le corps, l’esprit et les arts vivants.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.